4 Pourquoi la « Réversibilité » ?

La réversibilité, présentée comme un argument sérieux et robuste, n’est qu’un argument d’acceptabilité sociale.

Lorsqu’un projet est stupide, dangereux, les responsables cherchent à l’ IMPOSER par l’acceptabilité sociale.
Ainsi le président de la CNE (Commission Nationale d’Evaluation nucléaire) a déclaré en 2000, aux salariés de l’Andra, : «  Vous savez tous, comme moi, que ce que nous recherchons avant tout, c'est l'acceptation sociale. »

Le cas de StocaMine.

Les habitant(e)s de Wittelsheim se doutaient que l’enfouissement de déchets dangereux, sous une immense nappe phréatique, était une aberration. Ils-elles le préssentaient.

Ils-elles voyaient bien que c’était bizarre de dépenser des millions d'euros pour enfouir des déchets dangereux ET curieux de dépenser des millions pour les remonter au bout de 25-30 ans, voir 50 ans, alors que ce sont des déchets toxiques pour des centaines d’années.

Pour leur faire avaler ces couleuvres, ces énormités, il fallait des arguments présentés comme ++robustes++, des arguments répétés plusieurs fois.

Le premier argument d’acceptabilité sociale : la « réversibilité »

Plusieurs exemples dans les pages précédentes.
Répétition dans l’étude préalable de 1996. Juste quelques exemples :
reversibilité 1.png, sept. 2020

Répétition dans l’arrêté préfectoral de 1997. Un exemple :
reversibilité 2.png, sept. 2020
Documents sur la réversibilité :etde reversibilite AR preft 1997.png, sept. 2020

le deuxième argument d’acceptabilité sociale : l’« emploi ». 

Promesse importante dans une région où les mines ferment les unes après les autres.
Les promesses d’emploi ne manquaient pas, ni dans les médias, ni dans les documents officiels. Un exemple pris dans l’étude préalable :
travail 100 embauches.png, sept. 2020

Le troisième argument d’acceptation sociale : les subventions par le GIP  (Groupement d’Intérêt Public).

Subventions que certain(e)s appellent « achat des consciences ».

Extraits de l’étude de 1996 :
reversibilité 3.png, sept. 2020
Lien vidéo : Stoc CLIS GIP avant ouverture.mp4 (vidéo 33 secondes)
Lien vidéo : Stocamine travail embauche.mp4 (vidéo 24 secondes).

Quatrième argument («  écolo ») d’acceptation sociale  : « la protection de l’environnement ».

reversibilité 4.png, sept. 2020

Autre argument d'acceptation : « la revalorisation du patrimoine culturel ».

reversibilité 5.png, sept. 2020
Plus d’arguments à télécharger concernant l’économie, les subventions, l’emploi : Etude préalable 1996 retombée economie Stoc.pdf

             " Plus un projet est dangereux, irréaliste, impensable, 
"plus il faut d’ arguments  pour l’acceptation sociale.

Autre argument indispensable : la sécurité et le contrôle des produits enfouis

Dans l'étude préalable, les experts ont affirmé que même en cas d’incident, toute pollution sera impossible ! Ni avant 2 300 ans, ni après ces 2 300 ans !

En plus de l’assurance certifiée des géologues et hydrogéologues, pour rassurer la population, il y a les contrôles techniques et chimiques des produits stockés.
Donnons juste quelques exemples :
reversibilité 6.png, sept. 2020 reversibilité 7.png, sept. 2020
Sécurité confirmée devant les caméras : Stocamine controle chimique +++.mp4 (extrait vidéo de 1mn15s)

Même après le début du stockage, il faut continuer à rassurer la population.
2 ans après le début des travaux StocaMine obtient une médaille pour son « sérieux » et la « qualité de son travail »  :
voir Wittelsheim, StocaMine 1er anniversaire et ISO 9002 (vidéo 1mn40)
Dans le commentaire le journaliste évoque les difficultés financières de StocaMine. Cela pourrait éventuellement inciter la direction à accepter des déchets interdits ? Etait-ce prémonitoire ?

              A quoi sert l’acceptation sociale ?
L’acceptation sociale est un système de pressions " douces " étudiées pour que les habitants réclament eux-mêmes ce dont ils ne voudraient pas.


A StocaMine, malgré les fausses démonstrations de robustesse précédentes, des enfouissements avec des « écarts » se produisent.
Ecart : terme technico-communiquant qui veut dire « erreur », " produit illicite " , autrement dit « produit qui ne respecte pas la loi ».
Vidéo : Stocamine, remontée fûts de PCB et pyralène (vidéo de 2mn10s)

Après ce reportage, les stockages illégaux (« écarts ») dénoncés par les associations, dénoncés par les travailleurs continuent.

Le stockage, débuté en 1999, est stoppé par un incendie en 2002, quelques mois après la médaille ISO 9002.

Bien sûr, un responsable explique ne pas comprendre d'où vient l'incendie. Extrait pris sur le document INA. (vidéo 2mn)

Ces « écarts » de produits sont pourtant à l’origine de l’incendies.
Extrait du jugement d’avril 2009 :
reversibilité 8.png, sept. 2020 reversibilité 9.png, sept. 2020

Vous pouvez télécharger la totalité du document ici : Extrait-Jugement-en-appel-rendu-le-15-04-2009-CA-Colmar.pdf

Conséquence : la nappe phréatique qui s’étend de la Suisse à la Hollande sera polluée.

7 millions de personnes, plus l’environnement,  seront intoxiqués un jour ou l'autre.

Quand ? Mystère …

Dans le rapport de 1996, les experts certifiaient que toute pollution de la nappe phréatique est IMPOSSIBLE, même à très très long terme. : Sur ennoyage stoc.pdf. Pourtant en 2018,changement de discours des experts : Il y aura bien pollution avant 1 000 ans, mais une pollution limitée ….
Voir vidéo : Expert 1m3 par an stocamine.mp4 (vidéo 30 s)
Vidéo du ministre : De Rugy 1m3par an Stocamine.mp4 (vidéo 30s)

En 2050, que diront les nouveaux experts ? « Dommage, on s’est trompé . » ???


Notez au passage la manipulation :
L’expert et le Ministre argumentent : 1 m3 de polluants par an dilué dans les 35 milliards m3 d’eau de la nappe phréatique. C’est peu ? très peu ? C’est surtout se moquer du monde !
Comme si instantanément il y avait dilution du m3 dans l’ensemble des 35 milliards de m3 !
La diffusion sera lente, et commencera par les voisins de la mines, puis la pollution migrera doucement en Alsace, puis vers l'Allemagne, jusqu’à la Hollande, vers les 35 milliards de m3 d’eau.

Petit ajout : dans l’avis donné par l’ AE ( Autorité de l’Environnement) en 2016, avis donné avant la décision de fermeture de la mine, on apprend que les toxicités et les migrations de TOUS les polluants n’ont pas été envisagées. Seuls les migrations et effets de quelques toxiques ont été étudiés ! Sans compter leurs effets synergiques.
On peut donc s'attendre à d'autres surprises !

QUELLE CONCLUSION POUR STOCAMINE ?

tout est résumé ici : Mensonge emploi fermeture stocamine.mp4 vidéo de 3 mn20

vidéo militante : Destocamine Action !

Exemple de tract : verso, recto .

Vidéo TV5 qui explique le début de StocaMine et le présent,11 mn : TV5 StocaMine

Pour en savoir plus : https://www.destocamine.fr/
Actualité : Facebook Eaux en danger

Prochaine page ACCEPTATION SOCIALE A BURE

Haut de page