2 La Réversibilité

Les choses les plus simples peuvent être compliquées quand elle sont confiées à des manipulateurs.

Quand a été décidée la réversibilité ?
Pour Stocamine, la nécessité de réversibilité a été voulu en 1996.
Pour Cigéo (Bure) la réversibilité a été " voulue " et votée en 2006 par la loi sur la réversibilité.

Qu'est-ce que la réversibilité ?

Selon toute logique la réversibilité, c'est avoir la possibilité de retirer les déchets quand ils sont enfouis.
Ces deux vidéos nous le "montrent " :

Pour Stocamine, le directeur nous le certifie Stocamine expert reversibilite stabilite.png, août 2020

Même affirmation de la part de M. Chevet, directeur de le DRIRE PF CHEVET Stocamine reversibilite+++.png, sept. 2020


Pour Bure-Cigéo, ce communicant nous l'affirme Bure reversibilite.png, août 2020 Extrait d’un reportage de 2016 pris sur le site de Actu Environnement 

Maintenant qu'on nous a bien raconté des histoires, que se passe-t-il en 2002 et 2018?

Pour Stocamine c'est clair : la réalité suffit à comprendre qu ' "on " se moque de nous.
Début enfouissement en 1999; incendie en 2002. Depuis l’état " traîne à  réfléchir ". Au final, en janvier 2021, Mm Pompilli et l’état refusent la réversibilité et la sortie TOTALE des déchets ! Septembre 2021, une centrale a béton est sur site pour injecter des bouchons dans les galeries. Malgré le béton, l'état SAIT qu'il y aura des fuites de polluants !

Pour Bure, en 2018, voici ce que disent Mm Pompilli et Mme Abba, pendant de la Commission Parlementaire d'enquête sur la sûreté et la sécurité nucléaire :
ABBA question.png, août 2020 Question de B. Abba et B. Pompili (3 mn) . En 2018 Mme Pompilli n’était pas ministre de l’environnement, et Mme Abba ne faisait pas partie du conseil d’administration d’Andra , voir également sur Reporterre

La même vidéo avec la réponse alambiquée de M. Chevet (Agence de Sureté du Nucléaire) : Chevet ASN.png, août 2020 7mn
Anecdote : M. Chevet est le directeur de la DRIRE, qui a " certifié " la réversibilité pour Stocamine PF CHEVET Stocamine reversibilite+++.png, sept. 2020. En 2018 il était devenu président de l’ASN (Autorité de la Sécurité Nucléaire). C’est à ce titre qu’il parle à la Commission Parlementaire, en 2018.

Autre interrogation sur la réversibilité à Bure :

La réversibilité vue par Barbara Pompili, sur LCP LCP Pompili.png, août 2020 (1mn20), avant qu’elle ne soit ministre.
La même vidéo avec l'intervention de Mme Faudon de la SFEN (pro-nucléaire) : (2mn20) . Mme Pompilli lui répond qu’en temps que parlementaire si on la trompe sur la réversibilité elle considère qu’elle n’a « pas eu les informations pour prendre une décision éclairée. » Il sera toujours bon de lui rappeler un des principes de la transparence, du respect et de la démocratie.

Page suivante La Réversibilité - suite

Haut de page